La représentation des Musulmans dans les grands media.
Réflections

La représentation des Musulmans dans les grands media.

En Tant que musulman qui a grandi dans l’ouest, c’était rare pour moi de voir quelqu’un qui me ressemblait dans les médias. Je me rappelle à peine regardant un épisode d’une émission pour enfant ou il y avait une fille musulmane portant un foulard et j’étais impressionnée, puis confuse, quand on l’a appelé ‘alien’.

Ca a désormais l’air d’être un thème récurrent. La représentation des musulmans est souvent accompagnée par des connotations négatives.

Par exemple, une femme musulmane portant un voile de visage est montrée sous l’oppression de son mari/père/frère, et un musulman qui soutient la Palestine est montré comme antisémitique. Je suis d’accord avec le fait que plus de musulmans dans les médias est une bonne chose, mais cela ne veut pas dire que ces représentations sont toujours justes.

A cause de cette injustice, je pense qu’il est important d’écrire à propos de la représentation des musulmans dans les grands médias.

Pourquoi la représentation des musulmans dans les media est-elle importante?

La représentation des musulmans dans les grands médias joue un rôle crucial dans la réflexion de la réalité. C’est un outil qu’on utilise pour recueillir des informations du monde qui nous entour. La représentation du crime à l’arme blanche à Londres est un bon exemple qu’on voit à la télé, qui nous informe de sa menace à la société. Il est donc clair que quelconque représentation doit être aussi proche que possible à la réalité. Si un effort conscient n’est pas fait a vers cette fin, les consommateurs auront une mauvaise impression, et cela peut engendrer plus d’hostilité envers certains groupes de gens dans la société.

Prenons en exemple une personne qui ne sait rien des musulmans et qui regarde la une émission télévisée qui décrit les musulmans comme étant fermés d’esprit et arriérés. Le téléspectateur pensera que tous les musulmans, ignorant les partialités que ce média peut avoir envers les musulmans, y compris une large majorité de musulmans qui sont bons citoyens respectueux de la loi.

Le Hadith qui suit vient à l’esprit, nous avertissant de la tromperie dont on sera témoin vers la fin des temps:

Abu Huraira a reporté:

“Le Messager d’Allah, paix et bénédictions soient sur lui, a dit, “Des années de tricherie vont arriver sur les gens dans lesquelles les menteurs sont crus et les les honnêtes sont déniés trompeurs sont considérés dignes de confiance et les dignes de confiance sont considérés comme des traîtres, et les honteux prononceront des discours.” Il a été dit, “Qui sont les honteux?” Le Prophète a dit, “ hommes insignifiants ayant autorité sur le les gens.”

Types de Représentations

Un bon nombre de cas liés à la représentation des musulmans dans les grands médias peuvent être considérés comme des stéréotypes – images symboliques récurrentes de l’homme et de la femme musulmans. Les hommes musulmans sont décrits comme des terroristes et les femmes musulmanes comme des opprimées. Nous voyons ces images à plusieurs reprises dans des émissions de télévision, des films et des journaux, en particulier en Occident.

D’un autre côté, la prolifération des réseaux sociaux a permis aux utilisateurs de créer leur propre contenu. Sur ces sites, nous voyons des images de ce que sont les musulmans normaux simplement parce qu’ils contrôlent le contenu affiché.

L’inconvénient est que ces représentations apparemment originales de musulmans sont sujettes à l’authenticité factuelle. Ce n’est un secret pour personne que les utilisateurs des réseaux sociaux ne montrent qu’une partie de leur vie à leurs abonnés, donnant ainsi le sentiment d’une vie «parfaite» et «heureuse». Donc, dans les deux cas, nous voyons un décalage entre ce que nous voyons dans les médias et ce que nous voyons dans la vie réelle.

S’il y a un tel manque d’authenticité dans l’identité musulmane, il en résulterait une vision très peu profonde et superficielle des musulmans au sein de la communauté ainsi que du monde extérieur.

Pour de nombreux créateurs de contenu, la paresse est l’une des raisons pour lesquelles de tels stéréotypes existent. Décrire un véritable personnage de caractère musulman prend beaucoup de temps, et nous le voyons avec la représentation bidimensionnelle des hommes et des femmes noirs et des Asiatiques dans les médias.

L’islamophobie et le concept de «l’autre» jouent également un rôle dans cela –

l’argument «nous» contre «eux» ainsi que la peur que les gens ont de l’inconnu. De plus, si nous regardons la situation dans son ensemble, il y a quelqu’un au sommet qui a le pouvoir exécutif de représenter les musulmans de cette manière. L’augmentation de l’ignorance envers tout ce qui concerne les musulmans et, par extension, l’islam;

la misogynie interne et externe envers les femmes musulmanes et l’islamophobie accrue ne sont que quelques problèmes qui viennent à l’esprit comme les conséquences négatives de ces représentations. Ce qui est peut-être plus dangereux, c’est la désensibilisation potentielle des musulmans si les choses continuent à être comme elles le sont. – nous pouvons penser qu’une telle représentation biaisée des musulmans dans les médias traditionnels est normale: “Il pourrait être normal d’enlever le hijab si je veux poursuivre x, y ou z”, et il pourrait être considéré comme normal de maltraiter les femmes, dans la mesure où nous penserons qu’il est normal de considérer l’islam comme oppressif et d’avoir des doutes sur le fait même d’être musulman.

Alors, comment représenter une communauté de près de 2 milliards de personnes dans le monde?

Bien que nous partagions la même foi, nous pourrions ne pas partager les mêmes idées et opinions. Un musulman arabe pourrait ne pas être d’accord avec un japonais en matière de régime alimentaire. Par conséquent, un musulman peut faire face à beaucoup de réactions de la part de ses camarades musulmans uniquement parce qu’ils ne peuvent pas se rapporter à eux, et c’est ce que nous voyons beaucoup sur les réseaux sociaux, la «haram police» en est un exemple.

Cela présente une difficulté dans la représentation des musulmans dans les grands médias car il n’y a pas une seule image d’un musulman qui plaira à chacun d’entre nous.

Les images négatives des musulmans que nous voyons dans les médias peuvent affaiblir notre détermination à faire mieux. Cependant, les solutions pratiques énumérées ci-dessous peuvent être adoptées pour résoudre, ou du moins améliorer, le problème de la représentation des musulmans:

Avoir confiance en votre identité musulmane.

  1. Pour devenir confiant d’être musulman, nous devons chercher à en savoir plus sur notre religion. Ayant affirmé notre identité musulmane, nous reconnaissons qu’il n’y a aucune fierté à être les mêmes. Allah a fait de nous des nations et des tribus [2], et cela ne comprend pas seulement nos différences ethniques et raciales, cela inclut également nos différences de religion.
  2. Éduquer les ignorants. L’ignorance est une maladie et nous cherchons refuge d’elle en Allah comme l’a fait le prophète Musa (AS) [3]. Après avoir guéri notre ignorance par la connaissance, nous devons essayer de corriger les incompréhensions des gens à propos de l’islam et des musulmans, dans la mesure du possible.
  3. Repousser le mal avec le bien. Quel que soit le mal que nous voyons dans le monde, il y a toujours du bien et Allah (SWT) dit que la vérité l’emportera toujours sur le mensonge [4]. Promouvoir un contenu positif et bien parler avec les gens [5], en particulier dans le domaine des réseaux sociaux, où il est facile d’oublier qu’il y a un être humain de l’autre côté de l’écran.

Références

  1. Sunan Ibn Mājah 4036. Selon Al-Albani.
  2. Le Coran 49:13, Sourate al-Hujurat.
  3. Le Coran 02:67, Sourate al-Baqarah.
  4. Le Coran 17:81, Sourate al-Isra.
  5. Le Coran 02:83, Sourate al-Baqarah.
Print Friendly, PDF & Email

You may also like...