Histoire

Le “premier” manuscrit du Coran

À l’Université de Birmingham, des scientifiques ont récemment daté un ancien manuscrit coranique à l’aide d’une analyse au radiocarbone. Il s’avère que ce manuscrit est l’un des plus anciens de tous les temps! Écrit sur un parchemin, il remonte à quelque temps entre 568 et 645 CE.

Puisque le Prophète Muhammad (PSL) lui-même a vécu de 570 à 632 CE, cela signifie que ce manuscrit coranique appartient à la vie du Prophète. Il est, en tant que tel, tout à fait possible que les versets coraniques aient été écrits sur le parchemin par un compagnon du prophète, ou peut-être par un étudiant d’un de ces compagnons. La calligraphie et le lettrage sur le parchemin sont en excellent état, prouvant ainsi qu’il s’agit du travail d’une main expérimentée.

Alors, que nous dit ce vieux manuscrit coranique «nouvellement découvert»?

Le manuscrit: en un coup d’œil

Les deux feuilles du manuscrit sont écrites à l’encre, sur parchemin, en utilisant un script arabe hijazi clairement lisible. Les feuilles contiennent des parties des sourates 18 à 20.

Étant donné que le manuscrit était probablement destiné aux arabophones et lecteurs natifs, il n’y a pas de signes diacritiques spéciaux pour les voyelles, mais les consonnes sont marquées par des tirets obliques.

Il y a beaucoup de messages que ce vieux parchemin de lettres coraniques nous a transmis.

1. Les islamophobes ont tort

Maintes et maintes fois, les islamophobes continuent d’accuser à tort l’islam: ils affirment que le Coran est né d’une période après le Prophète Muhammad (PSL), et parfois, ils vont jusqu’à dire que le Coran n’est plus le même qu’il l’était autrefois!

De telles accusations ridicules sont évidemment fausses, et cette nouvelle découverte à l’Université de Birmingham est une grande gifle pour les islamophobes du monde entier.

 

Le "premier" manuscrit du Coran
Folio 2 Recto (gauche) et Folio 1 Verso (droite)

2. Le Coran est intact

De toute évidence, puisque ce manuscrit appartient à une époque où la révélation coranique était toujours en cours (c’est-à-dire la durée de vie du prophète Muhammad PSL), il est à nouveau prouvé hors de tout doute que l’authenticité du Coran est incontestable.

Bien sûr, nous, musulmans, le savons depuis le premier jour. Mais pour tous ceux qui ont même une once de doute: n’hésitez pas à comparer ce manuscrit nouvellement trouvé, ou le parchemin coranique du 7ème siècle trouvé à Sanaa, ou le manuscrit coranique de 800 quelque chose de CE de Samarcande, avec la version actuelle du Coran.

Comparaison de ce manuscrit coranique particulier (à droite) avec une empreinte récente du Coran (à gauche)

Oui, le Coran est intact et non édité.

3. Le concept de mémorisation

Pendant des siècles, les érudits islamiques ont compris et utilisé la puissance du cerveau humain. À l’époque, le luxe de faire des copies de sauvegarde de ses précieuses données sur plusieurs disques durs et stockage en nuage n’était pas disponible. Ainsi, pour préserver le Coran et d’autres connaissances importantes, les érudits islamiques se sont tournés vers la seule option de stockage illimitée dont ils étaient conscients – le cerveau humain.

La mémorisation du Coran a été une branche d’étude à part entière, et pendant des siècles, les érudits islamiques ont mémorisé le texte intégral du Coran, mot à mot, syllabe à syllabe.

Bien sûr, le système éducatif actuel se concentre davantage sur la technologie externe que sur la mémoire humaine, comme l’utilisation de calculatrices et d’ordinateurs. Pourtant, le pouvoir de la mémorisation a joué un grand rôle dans la préservation du Coran à travers les âges.

Gros plan du recto du folio 2, montrant les divisions de chapitre et les marquages ​​de fin de verset

4. Notre héritage appartient aux non-musulmans

La question qui devrait maintenant se poser est: que fait un manuscrit du Coran si précieux et ancien à Birmingham? D’accord, le Coran est disponible partout dans le monde, et est un message pour toute l’humanité plutôt que juste un groupe de musulmans, mais pourquoi est-il ainsi que le patrimoine islamique aujourd’hui soit organisé par des non-musulmans?

Sommes-nous, en tant que communauté et civilisation, devenus si paresseux sur le plan intellectuel que nous ne pouvons pas prendre soin de notre propre héritage?

Je ne pense pas que quiconque ait une réponse directe à cela. Dans tous les cas, quelle que soit la partie du monde où il se trouve, l’authenticité du Coran reste garantie. Comme Allah l’a dit dans le Coran 15:09 (Sourate al-Hijr):

En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.

Toutes les images (C) University of Birmingham

Print Friendly, PDF & Email

You may also like...