Vertus du Ramadan et du Coran
Islam

Vertus du Ramadan et du Coran

C’est la qualité d’un croyant que son cœur, son esprit et son âme sont continuellement dans le Dhikr d’Allah. Mais comment y parvenir, vu qu’il y a tant de détournements? La réponse est dans le Coran: récitez-le, mémorisez-le, étudiez-le, recherchez ses significations, apprenez-le, enseignez-le et cherchez son explication.

Le cœur d’un croyant est dans le Coran. La foi, l’inspiration, les activités sociales et la vie quotidienne de la communauté musulmane ont le Coran au centre.

Connaître le Coran, sa signification, ses explications, ses applications, est l’affaire de l’individu et de la communauté – comme s’ils vivaient pour le Coran. C’est la Parole de leur Seigneur, qui leur est adressée par Celui à qui ils se préparent à retourner, à rencontrer. Le jour de leur mort, ce sera le jour de leur Aïd.

Les Écritures d’Abraham ont été envoyées le premier du Ramadan, la Torah a été envoyée le sixième du Ramadan, les Évangiles ont été envoyés le 13 du Ramadan, Zabur a été descendu le 18 du Ramadan tandis que le Coran a été achevé le 24. du Ramadan.

Ibn Abbas a déclaré:

Le Prophète (PSL) était le plus généreux du peuple; et le plus généreux qu’il pouvait être était pendant le Ramadan quand il a rencontré Gabriel et les deux se récitaient le Coran l’un à l’autre. C’est lorsque le Prophète (PSL) a rencontré Gabriel qu’il est devenu plus généreux qu’une brise envoyée.

Les musulmans aiment et attendent le Ramadan. Car, le Coran – leur vie et leur esprit – a été envoyé au Bayt al-Mamur pendant le Ramadan dans son ensemble. De là, il a commencé à être révélé en plusieurs parties au Prophète (PSL), en commençant par la première révélation du Ramadan, dans une nuit appelée la Nuit de Qadr, mieux que mille mois. Lorsque le Prophète (PSL) a dit que quelqu’un des nations passées a combattu sur le chemin d’Allah pendant mille mois, les Compagnons se sont sentis envieux; donc, Allah leur a donné Laylat al-Qadr et a dit que c’était mieux que mille mois.

Le Ramadan, le Coran et Laylat al-Qadr sont étroitement liés.

Quand vient Ramadan les éminents Shayateen sont enfermés. C’est le moment où les musulmans prennent le Coran pour des études spéciales suivant la direction prophétique. Il a dit:

Je vous conseille sur Taqwa, car c’est la tête élémentaire de toutes les (bonnes) choses; et sur vous est le Jihad, car c’est l’ascétisme de l’islam; et sur vous est Dhikr-Allah; et la récitation du Coran parce que c’est votre moyen de réconfort dans le ciel et votre mention sur la terre.

Et pourquoi celui dont l’âme est au ciel ne voudrait-il pas se rapprocher d’Allah? Le Prophète (PSL) montre la voie pour y parvenir. Il a dit,

Quiconque souhaite aimer Allah et Son Prophète peut (souvent) regarder dans le Coran.

Un étudiant du Coran a la bonne nouvelle que:

Le Coran apparaîtra et intercèdera (pour son lecteur, disant): «Seigneur! Décorez-le! “Alors il recevra une couronne d’honneur. Le Coran dira: «Seigneur. Augmentez-le. »Il sera donc entièrement habillé avec honneur. Le Coran dira: «Seigneur. Soyez satisfait de lui. “Il exprimera son approbation de lui et dira:” Récitez et montez (et montez, dans les niveaux) “, et on lui attribuera un Bien pour chaque verset.

Les musulmans tiennent fermement au Coran parce que, comme l’a dit le Prophète (PSL), “c’est la corde d’Allah étendue du ciel à la terre;” car, “Allah soulève un peuple par ce Coran, et abaisse les autres par lui.”

Ils essaient de devenir le propre peuple d’Allah en suivant les paroles du Prophète (PSL):

Allah a son propre peuple parmi l’humanité. Ce sont les étudiants du Coran qui sont le propre peuple d’Allah et son propre confident.

Naturellement alors, les étudiants du Coran le chantent. Le Prophète (PSL) ne leur a-t-il pas dit: “Ornez le Coran de vos voix?”

Telles sont les raisons pour lesquelles les premiers musulmans récitaient tout le Coran dans leurs prières pendant le Ramadan. En fait, al-Aswad avait l’habitude de réciter tout le Coran tous les deux jours du Ramadan et tous les six jours hors du Ramadan.

La qatadah d’autre part, un érudit du Coran, avait l’habitude de terminer la récitation du Coran une fois tous les sept jours en dehors du Ramadan, mais une fois tous les trois jours pendant le Ramadan. Mais lorsque les dix dernières nuits du Ramadan sont arrivées, il en a récité la totalité chaque jour.

Shafe-i, un homme d’une superbe connaissance du Coran, a récité le Coran soixante fois pendant le Ramadan, tout cela dans des prières. Les moudjahid avaient mis un point d’honneur à réciter tout le Coran entre Maghrib et Isha. Ils ont retardé Isha jusqu’à la fin du premier quart de la nuit. Azadi avait adopté la même pratique. Un autre expert du Coran, Abu Hanifa a également récité le Coran une fois par jour pendant le Ramadan.

Zuhri disait à l’arrivée du Ramadan: «C’est le mois de la récitation du Coran et de l’alimentation du peuple.» En effet, il est rapporté de Malik que lorsque le Ramadan est arrivé, il a renoncé à la société des savants (pour se consacrer à plein temps au Coran). Abd al-Razzaq est allé encore plus loin. Il a abandonné toutes sortes d’œuvres et s’est mis à réciter le Coran. Zubayd al-Yami a rassemblé des copies du Coran pendant le Ramadan et a rassemblé ses étudiants autour de lui. Aisha (RA) elle-même aurait récité le Coran à Fajr en regardant une copie, en la pliant après le lever du soleil, quand elle allait dormir.

L’imam Ghazali a écrit que les jeûnes sont un quart de l’Iman. Allah n’avait-il pas dit que le jeûne est la moitié de la patience et cette patience la moitié de la foi?

A écrit Sayyid Qutb:

C’est le Coran qui a fait sortir cette Oummah des ténèbres à la Lumière; il a fleuri; a échangé sa peur contre la paix; l’a établi dans la terre; lui a donné les valeurs par lesquelles il est devenu une Oummah, qui n’était pas une Oummah avant que ces valeurs ne soient données; n’avait pas de place sur la terre, ni mentionné dans les cieux. Par conséquent, il n’a pas échoué qui a remercié Allah pour cette bénédiction de sa part, le Coran, en jeûnant pendant le mois au cours duquel elle a été révélée.

Alors, comment peut-on lire le Coran, vu qu’il y a tant de détournements, et, surtout, le fait que le moi intérieur ne l’accepte pas, mais s’intéresse plutôt aux affaires du monde qu’aux affaires de l’au-delà. Ci-après, par la suite? La réponse est simple: faites autant d’heures de la journée que possible. Avec le temps, l’application et la cohérence, vous apprendrez à augmenter le temps qui lui est consacré. Ensuite, une situation se posera, un niveau sera atteint, lorsque le Coran commencera à résonner dans l’esprit: au lit, au bureau, au bazar, n’importe où, dans n’importe quelle activité; ses mots et phrases résonneront au niveau subconscient. Cela vous gardera dans le Dhikr d’Allah tout le temps, à chaque instant, Insha Allah!

Print Friendly, PDF & Email

You may also like...